Accueil Mâles

Dans le cadre du dépistage de la dysplasie, tous les reproducteurs sont radiographiés des hanches et depuis la génération de 2009, le sont aussi des coudes. Tous ont leur carte d'identification ADN, et sont inscrits au programme de recherche concernant l'amyloïdose rénale du shar-peï, auprès du laboratoire Antagène.

Les chiens en copropriété